• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 décembre 2007

Archive pour 14 décembre 2007

La ville de Périgueux et la campagne vues par : les partisans (?) de Michel Moyrand.

Vendredi 14 décembre 2007

Dans le forum des lecteurs de Logo Sud Ouest. Amusant.

 

(suite…)

La ville de Périgueux et la campagne vues par : les « darcosistes » (!)

Vendredi 14 décembre 2007

Le ton se relâche un peu et l’invective remplace l’argumentation, mais c’est le choix éditorial de Sud-Ouest …

(suite…)

Xavier Darcos l’épée de l’ambigu chap 2-bis

Vendredi 14 décembre 2007

.3. Le clin d’oeil ambigu … et inutile ?

darcosvador1.gif 

Souvenons nous de nos bonnes lectures. Chapitre 1 de l’épée de l’ambigu et :

« Le système Darcos semble davantage reposer sur un maillage serré que sur des réseaux. Le maire l’affirme avec fermeté: les clubs services, type Rotary ou Lions, les sociétés plus ou moins secrètes, les amicales, ce n’est pas sa tasse de thé. «Il me semble que je n’en ai pas besoin.» La franc-maçonnerie? «Ça ne m’intéresse pas, tranche-t-il. Dans une ville de la dimension de Périgueux, ce n’est pas nécessaire. Et, à l’heure des choix, je suis bien content de ne jamais subir cette pression-là.» » L’article complet : Logo L'Express

Commentaire : Ca, c’est brut de fonderie ! Si cela pouvait lui être utile, Xavier Darcos ne dédaignerait rien de ce qu’il juge indigne de lui dans une ville qu’il croit lui être toute acquise.

Brut de fonderie mais … n’a t-il jamais pris la parole dans une assemblée maçonnique à Périgueux ? Certains prétendent que si. Alors ce clin d’oeil dans son discours à l’institut … relève-t-il de ces utilités que l’on trouvera bonnes à Paris quand elles vous déshonoreraient presque à Périgueux ? Ne doit-on pas comprendre encore comme autant de clins d’oeil, la multiplication dans les rues de périgueux de ces signes symboliques forts anciens et probablement maçonniques ?

a141.gifab251.gif a13b1.gifa211.gifak51.gifa231.gifa81.gifab3a1.gifc1c1.gifab251.gif Après un plongeon dans quelques vieux grimoires, voici une tentative de traduction de ce langage codé de Monsieur Darcos à une partie de la population :

 » Attention, Mesdames et Messieurs ! Réfutez les attaques dont je suis la victime. Selon mes détracteurs, ma politique tourne en rond et n’a aucune perspective … Mais tout ce que j’ai promis, je l’ai fait. Chemins piétonniers, pistes cyclables, tout. Certes les travaux ne sont pas achevés. Certes le pôle multi-modal sera fait après le mécénat de la ville pour l’aéroport. Je ne ferai absolument aucun effort financier en faveur de la ligne de chemin de fer, navette ou liaison Périgueux-Paris. C’est un choix, je dois bien déterminer des priorités. Dites aux Périgourdins de patienter. Dès que j’aurais concédé encore une dizaine de places publiques à un aménageur pour y faire des parkings souterrains, ils pourront enfin stationner. Et s’ils sont piétons, ils paieront redevance pour s’asseoir sur les bancs privatisés de ma politique du XXII° siècle. »

On ne dira jamais assez la richesse et la brièveté synthétique du langage symbolique.

Je ne comprend pas bien le sens de cet article, je n’ai pas lu le chapitre 1 : Previous page

Je veux savoir ce que signifie la marque du couteau de Nontron, vers le chapitre 3 : .Next page