Jungle électorale, l’enfer vert est-il pavé de bonnes intentions ?

Les péripéties et palins qui nous sont offerts par le MoDem sont déjà passionnants et voilà qu’un nouveau personnage important se lance dans la campagne. Monsieur Labrousse frappe fort. Monsieur Labrousse pose des exigences claires. Monsieur Labrousse innove. Monsieur Labrousse ne laisse pas de nous désorienter. Les girouettes me font perdre la boussole.

 

 Monsieur Labrousse est un élu vert qui vient de rompre avec son mouvement. Déçu de n’être pas entendu par le parti socialiste et le parti communiste dans ses propositions de composition de liste, Monsieur Labrousse en fin stratège, manifeste chaleur et compréhension à tout parti ou homme politique qui voudra bien lui donner un poste à lui et cinq de ses amis… Oui, mais lesquels ? Les verts qu’il vient de quitter ?

Monsieur Labrousse fait montre de bonne manière avec Monsieur Darcos, lui suggérant de relier la place Mauvard au centre hospitalier par un funiculaire. Monsieur Labrousse négocie son indispensable présence avec le MoDem. Monsieur Labrousse tracte avec l’extrême gauche. Monsieur Labrousse se radicalise.

La raison de tout cela ? « Je ne veux pas renoncer à l’oeuvre accomplie depuis six ans de mandat. » dit-il en faisant une autre bonne manière à Monsieur Darcos. 

La vraie raison ? Monsieur Labrousse voulait être sénateur, député, conseiller général et premier adjoint au développement durable. Il semblerait que le Parti Socialiste ,qui regorge déjà de fortes personnalités n’ait pas voulu investir un vert en rupture de ban. Crime capital contre le projet écologique dont Monsieur Labrousse est le porteur.

Un persiffleur, que je ne dénoncerai pas ici, a conclu : « L’avez-vous vu, le chapeau de Zozo ? » 

 

Un petit commentaire musical sur les prestations de Monsieur Labrousse :

analyse de traffic

analyse audience

Une réponse à “Jungle électorale, l’enfer vert est-il pavé de bonnes intentions ?”

  1. Marc24 dit :

    Monsieur Labrousse souffre d’être mal aimé. A moins qu’il ne veuille tout simplement pas mettre les mains dans le cambouis. Irait-on jusqu’à dire que c’est un looser?

Laisser un commentaire