Bars – rat a clau ?

Le calendrier joue de ces farces. C’est le 1° janvier que la Loi sur l’interdiction de fumer dans les bars et débits de tabac entrait en jeu. Et c’est le 09 janvier que sept patrons de bars périgourdins comparaissaient pour diverses infractions devant le tribunal de police. Parmi eux, trois étaient poursuivis pour « tapage nocturne », un autre pour étude acoustique non conforme. Les patrons de bars depuis plusieurs mois se plaignaient en effet du zèle de la police municipale concernant le bruit produit par leur établissement ou par leurs clients. Mais il semblerait que depuis lors un retour à une meilleure compréhension du problème ait été trouvé. Et, voilà que le passé revient à grand pas se rappeler au bon souvenir des cabaretiers.

D’autant que leur grogne n’est pas près de s’apaiser avec la Loi de prohibition du tabac. Outre que selon ces professionnels, l’entrée en vigueur de cette loi a entraîné une baisse de 30 % de leur chiffre d’affaire, le tapage nocturne revient les menacer. Car les clients qui fument dehors parlent, marchent, bref font du bruit. Et avec le retour des beaux jours, les habitants du voisinage vont vouloir laisser leurs fenêtres ouvertes et éventuellement, certains disent inéluctablement,  se plaindront du bruit. Cercle vicieux.

Dormez brave gens ! La garde veille sur vous !  « La ville est à vous » jusqu’à vingt heure trente, pas plus !

Dordogne Libre 09 janvier  

analyse de traffic

analyse audience

3 Réponses à “Bars – rat a clau ?”

  1. Pascal dit :

    Dans Sud-Ouest d’aujourd’hui, ça continue à tomber dru sur les bars. Là les faits invoqués sont graves mais ils sont niés par le barman et le propriétaire.

    Avec ça, le préfet s’insurge contre les accidents de la route avec imprégnation alcolique, qui seraient en augmentation.

    Il va devenir urgent de prévoir un centre piéton, avec parkings périphériques et conducteurs « cleans » pour la reconduite dans les foyers.

  2. Hermione dit :

    Sans compter ce débitant de tabac qui milite pour que certains lieux publics puissent se déclarer fumeurs.

    Il y a de l’animation et des discussions à n’en plus finir en perspective.

  3. Marc24 dit :

    Barat a clau! Ils vont résister! Ils vont dire à leurs clients… que les élections approchent!

Laisser un commentaire