• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 4 février 2008

Archive pour 4 février 2008

Périgueux 2010, le village Potemkine haut et bas Saint Front.

Lundi 4 février 2008

Voilà que ça les reprend ! Vous avez lu la Dordogne Libre et Sud-Ouest. Vous avez donc vu ces magnifiques vues d’artistes qui viennent vous « vendre » comme une super-innovation une simple rénovation de voirie en ce qui concerne le haut St Front, et un nouveau et merveilleux parking sous terrain payant qui ne soulagera en rien la circulation urbaine puisque au plein coeur de la ville.

Mais regardez bien ces vues d’artistes et leurs perspectives trompeuses. La vue sur le porche de la cathédrale et ses alentours est magnifique n’est-ce pas ? Sauf que vous ne verrez jamais ce paysage en réalité. En effet, les deux immeubles du bas de la rue Saint-Front sont gommés et vous n’en voyez plus que la limite d’implantation en blanc sur le dessin des futurs et splendides trottoirs. Quant à la vue sur le cloître, voilà une rue singulièrement évasée en cet endroit, assez loin du profil existant.

Ce procédé a déjà été utilisé pour l’implantation du cinéma place Francheville. Mais maintenant, nous n’allons plus nous y laisser prendre.

A part ce point qui pourrait apparaître de détail à certains optimistes, la presse est bien bonne avec Monsieur le Maire-Ministre. Chaque jour est l’occasion d’une nouvelle actualité sur lui, fut-ce avec du réchauffé comme cet aménagement archi-convenu et déjà plusieurs fois présenté et commenté dans ces mêmes journaux. 

analyse audience

La Liste et Monsieur Démaret.

Lundi 4 février 2008

La Liste se défend d’être un canular de la fédération de Mobile Clubbing. Elle veut redonner aux citoyens lambda l’accés à la politique au motif que l’expression politique est monopolisée par de grandes formations assez sourdes aux aspirations réelles de la population. Le propos est intéressant encore que les exemples choisis dans l’interview accordée à Sud-Ouest comme à la Dordogne Libre, ne témoignent pas d’une réelle connaissance du déroulement des Conseils Municipaux à Périgueux. Mais soit … Attendons la lettre de la Liste aux habitants de Périgueux et nous verrons bien s’il ne s’agit pas d’un Mobile Clubbing’s happening.

Pendant ce temps, Monsieur Démaret progresse dans la composition de sa liste avec le soutien de Génération Démocrate qui m’a bien recommandé de ne plus la confondre avec une des composantes du MoDem. Elle n’est pas une de ces composantes. Elle est un groupement de soutien à la démarche de création d’une autre force politique aux options différentes de celles adoptées par les formations préexistantes.

Monsieur Démaret dont certains ironisaient sur sa difficulté à présenter une liste semble en bonne voie pour le faire dans les délais requis. Bonne nouvelle.

analyse audience

Mairie de Périgueux, ballade avec Gaspard

Lundi 4 février 2008

En sortant de la permanence de Michel Moyrand (lieu très accueillant que je vous recommande), j’empruntais la rue Limogeanne. Soudain un Gaspard me déboule sous le pied. Gras, dodu, rable et fessier rebondis, il court. Arrivé à la coutellerie Favier, il hésite à faire de menues emplettes, change d’avis et plonge dans l’avaloir de la gouttière d’eau pluviale dont la plaque est absente. Aussitôt, sa tête reparaît. Il fronce ses moustaches, hume les effluves de l’ennemi humain et replonge, sans doute jusqu’à ce que la rue redevienne plus calme.

Ce samedi, mon épouse qui faisait visiter notre belle cité à deux parisiens égarés, vit le cousin Gaspard de mon Gaspard à moi, mais square d’Amberg. Ou Franconi-1- est de retour avec ses farces douteuses ou notre ville est habitée de ces nobles et intelligents rongeurs. Je me demande si ce n’est pas une compagnie un peu bruyante après vingt heure trente pour notre calme centre ville, rien de plus bruyant qu’une bagarre de Gaspards.

-1- Pour les non pétrocoriens :

 Mairie de Périgueux, ballade avec Gaspard dans Ma ville, mon quartier, ma rue Oeuvre de Léopold Chaumont.

analyse audience