• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 24 février 2008

Archive pour 24 février 2008

Ségolène Royal à Périgueux, lundi 25 février

Dimanche 24 février 2008

C’est au Centre Départemental de la Communication (cours st Georges) à 20 heures. Et contrairement aux amis ministres de Monsieur Darcos et à N.S. ce ne sont pas les impôts des citoyens qui vont règler les frais de ce déplacement, mais sa cassette personnelle. Question de style sans doute …

Et 5 réunions de quartiers auront lieu mardi 26 au Toulon, salle du Rio; mercredi 27 salle Montaigne; jeudi 28 à la bibliothèque municipale (salle Jean Moulin); lundi 3 mars à St Georges (salle Béranger); mardi 4 au Gour de l’Arche (maison de quartier). Toutes ces réunions ont le même horaire de début 20 h 30.

Pendant ce temps, « l’Aigle des Mots » va aller s’encanailler, devinez où ? Dans des bistrots ! Et qu’y fera-t-il ? Il rencontrera du populo, du manar, de l’électeur ! Si, si, si, bien qu’il ait dit le contraire, il forcera sa nature. Si vous avez regardé les vidéos de 109apx et lu quelques journaux (j’y ai déjà fait allusion dans un précédent article), il semble que Monsieur Darcos n’apprécie que modérément certains blogs qui se livreraient à des attaques à son égard. Lesquelles ? Je ne vois pas. Mais il semble que si l’on dit, comme les journalistes du Figaro, qu’il est arrogant et hautain, ça le vexe. 

Eh bien puisque Monsieur le Ministre cherche des poux dans la tête des bloggers, pour ma part, je me garderai de dire qu’il n’est pas seulement un maire fort éloigné physiquement de notre bonne ville, mais distant par sa complexion. Non. Je vois bien que Monsieur Darcos devient querelleur, je ne l’appelerai pas « Darcos le Hautain », mais plutôt « Darcos le Hutin ».

Par ailleurs, Monsieur Démaret débute une originale campagne. Vous pouvez prendre connaissance de son calendrier et de sa trouvaille originale sur son site et sur celui de Génération Démocrate ( accés direct dans le pavé lien).

Je crois que ce sont ces  derniers blogs qui irritent tant Monsieur X. Darcos. Les critiques sur son bilan et ses méthodes y sont terribles.