Monsieur Démaret et sa voiture de campagne.

Il sillonne la ville avec sa « Démaret Mobile » et affirme tranquillement sa différence. A Madame Dausse, qui le critique, il rappelle qu’elle même était opposée naguère à une alliance de premier tour avec l’U.M.P. Il semble que la position du Modem et des centristes soient difficilement compatible à Périgueux. (Un seul regret. Je me suis arrêté lundi devant la « Démaret Mobile », je la croyais électrique. C’est une propulsion à moteur à combustion interne du plus banal. Nobody is perfect.)

A l’heure où certains qui étaient potentiellement candidats du MoDem aux côtés de Monsieur Darcos déclarent s’être retirés en raison de leur désaccord profond avec le leader réel de l’U.M.P. Nicholas Sarkozy …. cela se complique un peu plus. (Lire Sud-Ouest, les déclarations de Monsieur Distinguin).

Monsieur Démaret est constant. Monsieur Démaret a toujours dit sa volonté de voir un centre indépendant. Il a mis et met ses actes en adéquation avec ses propos.

Il parle même de se maintenir éventuellement au deuxième tour. Si le 09 mars au soir, il est en position de le faire, voilà qui infirmera formidablement les sondages parus récemment.

 

Laisser un commentaire