• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Archive pour février 2008

Mairie de Périgueux : Et crispé avec ça …

Samedi 9 février 2008

Avez vous vu Monsieur le Ministre ce vendredi soir aux infos locales de FR3 ? Ouh ! Quel rictus ! Le magazine « Challenges » et l’hebdomadaire « Le Nouvel Observateur » rapportent en termes circonstanciés qu’en ses séjours parisiens et autres lieux, Monsieur Darcos clame qu’il va perdre les élections. Ce qui au demeurant est sans doute clairvoyant. A un journaliste qui lui pose une question relative à ces informations, voilà « l’Aigle des Mots » qui vient prendre la place du bon compagnon aperçu chez Ruquier. Et nerveux, crispé, quasi agité d’une sombre colère, il dément et affirme dans une dernière crispation : « Je suis même sûr de l’emporter ! »

Eh ! Doucement, Monsieur le Ministre, vous nous laisserez bien voter tout de même ! Non ?

Il faut croire qu’il y a eu des remontées de bretelles parisiennes. Mais ce n’est pas une raison pour être tétanisé comme ça.

analyse audience

Mairie de Périgueux : une trouille bleue.

Vendredi 8 février 2008

Il n’est point besoin de lire le Nouvel Observateur de cette semaine pour le subodorer, me direz-vous. Mais tout de même la lecture de cet hebdomadaire à la page 59 ne manque pas d’intérêt.

Voilà d’ailleurs le lien vers la version électronique de ce numéro :  N-O l’article est intitulé « Une trouille bleue ».

Un extrait pour la bonne bouche et qui confirme l’impression que j’ai donnée depuis longtemps déjà sur la tournure de la campagne de Monsieur Darcos : « (…) Un des ministres favoris du président, Xavier Darcos, déclare, urbi et orbi, que sa bonne ville de Périgueux est d’ores et déjà perdue. Comme le dit un ponte de l’UMP, «il ne faut plus exclure de très mauvaises surprises, y compris dans nos fiefs». (…) »

Mais rien n’est joué encore. Il n’y aurait pire attitude pour tous ceux qui veulent voir bouger cette ville, que ce soient les amis de Monsieur Démaret ou les amis de Monsieur Moyrand que de penser avoir « ville gagnée ».
 

analyse audience

Mairie de Périgueux, quatre listes en compétition ?…

Mercredi 6 février 2008

La semaine prochaine devrait voir se révéler les listes attendues et les listes surprises. La presse a déjà donné quelques noms de futurs candidats devant figurer sur les listes de Messieurs Moyrand et Darcos. Il semble en outre que Monsieur Démaret quoi qu’il ait pu en être dit sera bien présent dans cette élection. Allez consulter l’article du Blog Pas MoDem : Génération Démocrate.

Reste la liste … voir le site du Mobile Clubbing.

Le 14 février Michel Moyrand communiquera le contenu de son programme pour le mandat municipal à venir. Le 18, il dévoilera les noms de ses colistiers. Monsieur Moyrand annonce une large ouverture à la société civile. Je brûle de savoir.

analyse audience

Périgueux 2010, le village Potemkine haut et bas Saint Front.

Lundi 4 février 2008

Voilà que ça les reprend ! Vous avez lu la Dordogne Libre et Sud-Ouest. Vous avez donc vu ces magnifiques vues d’artistes qui viennent vous « vendre » comme une super-innovation une simple rénovation de voirie en ce qui concerne le haut St Front, et un nouveau et merveilleux parking sous terrain payant qui ne soulagera en rien la circulation urbaine puisque au plein coeur de la ville.

Mais regardez bien ces vues d’artistes et leurs perspectives trompeuses. La vue sur le porche de la cathédrale et ses alentours est magnifique n’est-ce pas ? Sauf que vous ne verrez jamais ce paysage en réalité. En effet, les deux immeubles du bas de la rue Saint-Front sont gommés et vous n’en voyez plus que la limite d’implantation en blanc sur le dessin des futurs et splendides trottoirs. Quant à la vue sur le cloître, voilà une rue singulièrement évasée en cet endroit, assez loin du profil existant.

Ce procédé a déjà été utilisé pour l’implantation du cinéma place Francheville. Mais maintenant, nous n’allons plus nous y laisser prendre.

A part ce point qui pourrait apparaître de détail à certains optimistes, la presse est bien bonne avec Monsieur le Maire-Ministre. Chaque jour est l’occasion d’une nouvelle actualité sur lui, fut-ce avec du réchauffé comme cet aménagement archi-convenu et déjà plusieurs fois présenté et commenté dans ces mêmes journaux. 

analyse audience

La Liste et Monsieur Démaret.

Lundi 4 février 2008

La Liste se défend d’être un canular de la fédération de Mobile Clubbing. Elle veut redonner aux citoyens lambda l’accés à la politique au motif que l’expression politique est monopolisée par de grandes formations assez sourdes aux aspirations réelles de la population. Le propos est intéressant encore que les exemples choisis dans l’interview accordée à Sud-Ouest comme à la Dordogne Libre, ne témoignent pas d’une réelle connaissance du déroulement des Conseils Municipaux à Périgueux. Mais soit … Attendons la lettre de la Liste aux habitants de Périgueux et nous verrons bien s’il ne s’agit pas d’un Mobile Clubbing’s happening.

Pendant ce temps, Monsieur Démaret progresse dans la composition de sa liste avec le soutien de Génération Démocrate qui m’a bien recommandé de ne plus la confondre avec une des composantes du MoDem. Elle n’est pas une de ces composantes. Elle est un groupement de soutien à la démarche de création d’une autre force politique aux options différentes de celles adoptées par les formations préexistantes.

Monsieur Démaret dont certains ironisaient sur sa difficulté à présenter une liste semble en bonne voie pour le faire dans les délais requis. Bonne nouvelle.

analyse audience

Mairie de Périgueux, ballade avec Gaspard

Lundi 4 février 2008

En sortant de la permanence de Michel Moyrand (lieu très accueillant que je vous recommande), j’empruntais la rue Limogeanne. Soudain un Gaspard me déboule sous le pied. Gras, dodu, rable et fessier rebondis, il court. Arrivé à la coutellerie Favier, il hésite à faire de menues emplettes, change d’avis et plonge dans l’avaloir de la gouttière d’eau pluviale dont la plaque est absente. Aussitôt, sa tête reparaît. Il fronce ses moustaches, hume les effluves de l’ennemi humain et replonge, sans doute jusqu’à ce que la rue redevienne plus calme.

Ce samedi, mon épouse qui faisait visiter notre belle cité à deux parisiens égarés, vit le cousin Gaspard de mon Gaspard à moi, mais square d’Amberg. Ou Franconi-1- est de retour avec ses farces douteuses ou notre ville est habitée de ces nobles et intelligents rongeurs. Je me demande si ce n’est pas une compagnie un peu bruyante après vingt heure trente pour notre calme centre ville, rien de plus bruyant qu’une bagarre de Gaspards.

-1- Pour les non pétrocoriens :

 Mairie de Périgueux, ballade avec Gaspard dans Ma ville, mon quartier, ma rue Oeuvre de Léopold Chaumont.

analyse audience

Mairie de Périgueux, MoDem fluctuat et mergitur ?

Dimanche 3 février 2008

On a vu les hésitations, les tractations, les efforts de certains militants déçus. On a pu comparer les tactiques des vieux militants ou élus UDF ancienne manière pour reconduire en force des politiques d’alliances anciennes.

On entend des craquements à Bordeaux. On voit un éclatement à Lyon. C’est dur de fonder un nouveau parti sur des habitudes ancrées depuis des décennies.

analyse audience

Mairie de Périgueux, Darcos chez Ruquier.

Dimanche 3 février 2008

Pas un mot de ce qui est « le plus cher à son coeur », rien sur la rue du Greffe ou le Coderc, snif ! Un long tunnel sur l’éducation nationale. Mais il nous délaisse Monsieur le Maire !

En tant que Ministre il est certain que sa récente disposition de contractualisation de l’accueil des enfants du primaire lors des grèves des enseignants est un succés. Et quand Ruquier lui fait remarquer que malgré tout, cela apparait comme un échec tant en ce qui concerne le nombre de communes signataires au regard du nombre potentiellement en mesure de le faire qu’en ce qui concerne les étiquettes des mairies qui n’ont pas signées, par exemple Bordeaux de l’U.M.P. et ami de Monsieur Darcos, Alain Juppé, il tente de s’en sortir par une pirouette.

Décidément voilà un Ministre qui a des problèmes avec les gestions communales. 

analyse audience

123