Conseil Municipal du 22 septembre 2OO6

Réouverture de la ligne Périgueux Paris. 

Monsieur LABROUSSE indique que la relance de cette ligne ne paraît pas opportune à plusieurs niveaux. D’une part, sur le plan environnemental, il rappelle qu’il n’est pas cohérent de faire rouler des voitures au dyester en ville si c’est pour augmenter le trafic aérien qui reste le mode de transport le plus polluant. Le moyen de transport pour se rendre rapidement à Paris est le train qui ne pollue pas, est sûr et va quand même assez vite. Sur la liaison ferrée on a déjà perdu des points et là on se disperse sur l’aéroport, il vaudrait mieux pour la municipalité « mettre le paquet » sur le train. D’autre part, sur la réalité de ce problème, Monsieur LABROUSSE estime qu’on se comporte en enfant gâté en voulant absolument un aéroport sur Périgueux. Si on veut aller à Paris en avion, on peut se rendre à Brive. A Périgueux, on n’est pas loin de Brive et donc la réalité de la perte d’influence économique de Périgueux parce qu’on a pas d’aéroport ne semble pas vraiment fondée.

Monsieur le Maire rappelle qu’il y a quand même 90 km pour se rendre à Brive. Concernant la SNCF il est d’accord mais souligne que la maîtrise de la ville sur ces questions est quasiment nulle et ajoute qu’il n’y a aucun projet qui nous concerne directement.

Septembre 2006 … c’est si vieux. C’était avant que Monsieur Labrousse n’ait goûté aux délices du Sarkozysme à la sauce Périgueux.

compteur web

Les commentaires sont fermés.