Des élus, des partis, des institutions.

J’ai trouvé chez Pierre Dac quelques pensées profondes qui semblaient attendre 2008 pour reprendre une force et une pertinence que l’on conteste parfois à l’amuseur.

  • « Le permis de conduire les affaires publiques devrait être exigible pour tous les postulants à la conduite du char de l’état. »

  • « Enfin dans l’intérêt général des intérêts supérieurs du pays, il y a lieu et utilité, et réciproquement, de compléter la liste des partis et des groupes politiques actuels par cette officieuse et partielle liste des partis et groupes virtuels suivants :

Le P.S.S.R. ou Parti sans se retourner

(…)

Le M. P. ou Mauvais parti

(…)

Le G.D.C.I.D.S.V. ou Le groupement du centre indépendant de sa volonté. »

  • « Le parlement comprend l’assemblée nationale et le sénat qui, de leur côté, font de leur mieux pour comprendre ce qu’on leur dit. »

  • « L’article 16 de la constitution ne doit son existence qu’à celle des articles 15 et 17 qui le précèdent et le suivent. »

compteur web

Laisser un commentaire