• Accueil
  • > à propos de la campagne

Archive de la catégorie ‘à propos de la campagne’

Protégé : Ce que dit Monsieur CASANOVAS, au sujet de la plainte contre X.DARCOS -suite N° 4-

Dimanche 16 mars 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

De la stochocratie et de « La Liste ».

Dimanche 16 mars 2008

Définition courante :

« La stochocratie, du grec kratein, « diriger » et stokhastikos « conjecturale, aléatoire », désigne le tirage au sort des gouvernants au niveau national ou local selon certaines formes de la démocratie athénienne. Le concept est parfois appelée lotocratie ou sortition (au Québec). »

Il ne faut donc pas être surpris de ce que « La liste » ainsi qu’elle l’a exprimé ne donne pas de consigne de vote pour le second tour. Le hasard étant consubstantiel à sa philosophie politique, les représentants de « La Liste » sont ainsi pleinement en cohérence avec leur expression première.

 

compteur web

Un tractage ciblé.

Dimanche 16 mars 2008

J’ai déjà écrit que ce travail doit être bien fait. C’est ce à quoi s’est appliquée l’équipe de Michel Moyrand. Toute campagne comporte un certain nombre d’arguments limites mais qui restent de bonne guerre, bien que fallacieux et de mauvaise foi. Je l’ai déjà évoqué dans : « La ville devant soi, Cher Xavier et sa campagne de deuxième tour. »

Il n’a vraiment pas de chance avec les quartiers, Cher Xavier. Une fois, une de ses adjointes est obligée de revenir chercher un G.P.S. pour trouver le Gour de l’Arche, une autre fois Cher Xavier ipse se fait éconduire par les habitants du même Gour de l’Arche. On m’a même dit, mais n’est ce pas exagéré, que la population lui avait fait une conduite de Grenoble ! Désolant …

Mais il a d’autres succés. Ainsi les petites mains du darcozysmes sont passées jusque tard dans la nuit expliquer aux personnes âgées que, si par malheur les socialos communistes l’emportaient ce dimanche 16 mars, les loyers seraient aussitôt augmentés. Et là, cerise sur le gâteau, qu’aprends-je ? Que les petites mains du darcozysme auraient intimé l’ordre au personnel de certaines R.P.A. (résidence pour personnes âgées) de faire signer des procurations aux personnes présumées bien pensantes mais surtout dans l’incapacité d’aller manifester leur vote par elles mêmes.

Sans parler des enfants et des parents à qui il a été déclaré que si la liste Moyrand passait, il n’y aurait plus d’aide aux familles, que l’activité devrait cesser.

Bref, de bonne guerre, en tout cas ce à quoi l’on s’attend d’une campagne R.P.R. ou U.M.P.

Il convenait de rétablir la vérité de manière ciblée. Des tracts ont été rédigés en direction des parents d’élèves et ils ont été distribués par l’équipe nombreuse qui entoure Michel Moyrand.

Le premier présente le programme de Michel Moyrand pour l’éducation et les écoles de la ville. Il s’attache notamment à répondre au principal grief exprimé par les parents sur la restauration scolaire. Ce qui ne met absolument pas en cause l’opérateur du service. Très loin des désinformations darcozystes.

Le second s’adresse à toute la population et fut distribué vendredi en fin d’après-midi. Il rétablit des vérités premières. La darcozie prétend que Michel Moyrand n’a pas de programme. Il n’est que de comparer le programme de Monsieur Darcos : 4 p et celui de Michel Moyrand : 20 p. Il est vrai que la darcozie fait des efforts méritoires pour rattrapper son retard. Il reprend en effet quelques propositions de la liste de Michel Moyrand et les habille aux couleurs du darcozysme (jaune et noir, c’est d’un gai !).

Non, le programme de Michel Moyrand ne prévoit pas la suppression de la halle du Coderc mais au contraire de développer tous les marchés.

Non, le programme de Michel Moyrand ne prévoit pas d’interdire la circulation automobile dans le centre ville pas plus qu’il ne prévoit la suppression de l’aménagement du Bas Saint Front et ce pour une raison assez simple : la continuité des institutions.

En matière d’impôts, il est évident que c’est le gouvernement de monsieur Fillion auquel Monsieur Darcos s’honore de participer qui crêt des impôts et taxations nouvelles : création de la franchise médicale, TVA sociale et bientôt environnementale, augmentation de la C.S.G. Sans compter le petit dernier passé en catimini mais dont le Canard Enchaîné nous a informé.  La loi de finance 2008 a en effet supprimé une partie des exonérations de charge dont bénéficient les personnes âgées ou handicapées. Ces personnes paieront donc 3,7 % de charges supplémentaires sur leurs maigres revenus.

Enfin, il est rappellé que si Monsieur Démaret s’est rallié à Monsieur Darcos sans qu’aucune de ses prétentions d’entre deux tours ne soient satisfaites, en revanche la majorité des colistiers de Monsieur Démaret vote en faveur de Michel Moyrand à titre tout autant personnel que le fait Monsieur Démaret en faveur de la darcozie.

Du travail sérieux, bien fait, qui apparemment déplait à ceux qui ont fait le choix du ralliement sans contrepartie au darcozysme, mais bon, c’est la vie. Légitimité contre légitimité.

Plus que jamais Michel Moyrand et son équipe ont montré en cette affaire leur sérieux et leur engagement.

compteur web

Protégé : Dérives de campagne ? Dérives de campagne !

Samedi 15 mars 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

La Der des Der.

Samedi 15 mars 2008

C’est comme tout travail. On préfère qu’il soit bien fait. De l’aube à la nuit ou de midi à minuit selon l’horloge biologique de chacun ou la disponibilité des tracts, chaque équipe s’est attachée à occuper le terrain.

C’est ainsi qu’hier soir Monsieur Darcos fut fraîchement accueilli dit-on par les habitants du Gour de l’Arche, surpris de le voir. La première fois en dix ans. Mais enfin, c’était un début.

Ce matin, je sortais dans la rue depuis bien des jours. Ayant lesté ma veste de grenailles pour ne pas m’envoler au vent, j’allais sur le marché. J’y vis bien sûr Mathieu Druillole et Michel Moyrand accompagnés de leurs équipes.

J’y vis également une cohorte de jeunes gens et de personnes d’âge mûr arborer un curieux insigne aux couleurs des anti O.G.M.  Je m’aperçus à regarder cet insigne de plus près qu’il s’agissait plus simplement d’un badgage des périgourdins à l’effigie de Cher Xavier. Je reconnus dès lors les colistiers de Monsieur Darcos au grand complet.

C’était la Der des Der avant le grand matin du 16. Les élections appartiennent à ceux qui ont levé tôt. (PCC Berrurier in San Antonio.)

Mais il y a aussi les tracts ciblés. Les rumeurs et autres. J’en parlerai plus loin.

François Hollande à Périgueux.

Vendredi 14 mars 2008

Un essaim d’abeilles vrombissant et pacifique. La foule se massait nombreuse et compacte. Comme je m’y attendais des militants déçus n’ont pu entrer dans le Centre des Congrès dont les 900 places sont soudain trop peu en de certaines circonstances. Cet essaim s’est constitué graduellement de 19 heure à vingt heure trente.

Ca papote, ça discute, ça échange les dernières de la campagne. Et à vingt heure trente, silence. Les discours s’enchaînent. L’humour et la décontraction sont présents. François Hollande est en forme. Il n’a pas trouvé une seule liste qui se réclame de l’U.M.P. à travers la France. Tous sans étiquette, c’est dire s’ils sont fiers d’eux mêmes et de leur politique, les U.M.Pitres !

A chaque fin de discours, la salle résonne comme aux accents d’une batuccada. Le sol tremble. Le bâtiment se demande ce qui lui arrive.

Les colistiers de J. Louis Démaret présents dans la salle sont longuement applaudis. (Je dis par ailleurs combien cette aide est précieuse et combien, dans le même temps, je regrette que le Démaretisme se soit noyé dans le Mingassisme. Ce qui a pour corollaire ces présences de centristes ce soir au meeting de Michel Moyrand.)

Que se passe-t-il ? C’est tout simple, neuf cent militants se réjouissent.

L’acme de la soirée vient quand Michel Moyrand fait monter ses co-listiers sur l’estrade. Tous !  Patrice Reboul arrivé légèrement à la bourre est bien là. Une urgence au palais, sans doute ?

Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus impressionnant dans les rassemblements de Michel Moyrand. Non, ce qui impressionne, c’est qu’au contraire des furtifs rassemblements Darcozystes, toujours à huis-clos, ici tout le monde est accueilli. Ce qui impressionne, c’est qu’après les discours, les auditeurs ont de la peine à se séparer. Ils discutent par petits groupes. Ils refont la soirée. Ils parlent de l’avance de Michel Moyrand au premier tour. Darcos en ballotage ! Tout ça aux accents de la chanson de Cali : « C’est quoi le bonheur ? »

Ah ! On est loin du rassemblement de l’U.M.P et des nourrices sèches du Darcozysmes où les discours finis, chacune, chacun « s’escampe » dans son chez soi. Le Théatre bientôt fermé. Xavier Darcos a beau dire,  il est un homme seul.

Michel Moyrand est un homme d’équipe. Et lundi il sera à Périgueux, lui.

compteur web

Protégé : Anne Lamonzie privée de bureau de vote.

Vendredi 14 mars 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

A Fillion. Darcos est un bon ministre ? Gardez le !!

Vendredi 14 mars 2008

Hier, les nourrices sèches du pouvoir déambulaient et péroraient à Périgueux. Rien de nouveau dans leurs argumentaires, plats, mensongers, U.M.P. quoi.

Mais Juppé, l’étrangleur de l’U.D.F. en son temps (Bayrou a la mémoire courte) de s’exclamer : « Vous avez un bon maire, gardez le ! »

Et les périgourdins en écho : « Vous prétendez que c’est un bon ministre, gardez le !! »

compteur web

Vers la victoire de Michel Moyrand.

Jeudi 13 mars 2008

Je n’irai pas écouter François Hollande ce soir, c’est décidé. Le Centre Départemental de la Communication va être encore bondé comme un oeuf et des militants devront rester dehors. Alors moi qui ne suis pas militant, je laisse ma place. De toute façon, j’aurai un compte-rendu exhaustif vers minuit.

Non ce soir, je vais regarder pour compenser le débat Moyrand-Darcos sur FR3 vers 22 heure. Pour ce que j’en ai entendu cette après-midi sur Radio France Bleue, un léger avantage semblait aller en faveur de Michel Moyrand. Mais avec les images, les champs-contre champs, une impression inverse peut se dégager. Je vais voir.

De toute façon les élections municipales à Périgueux  sont un jeu dont à la fin, le vainqueur sera Michel Moyrand.

Dimanche dernier : Darcos en ballotage !!

Dimanche prochain : Darcos battu !

Vous voyez, c’est simple. Il suffit d’aller voter.

compteur web

La ville devant soi : URGENCE !

Jeudi 13 mars 2008

Monsieur Darcos le Hutin a beau chuinter dans un rictus qu’il est assuré de sa réélection, il n’en n’a pas moins appellé ses deux nourrices sèches à son chevet. Fillion et Juppé vont entonner le los du darcozysme ce jour à Périgueux.

Jusqu’au premier tour, la noria des avions ministériels, des limousines faisaient penser aux vol des canadairs sur nos côtes : un incendie de première importance devait être circonscrit.

A la veille du second tour, c’est plutôt une nouvelle saison de la série « Urgence ». Le Darcozysme frôle le coma. Et les petites mains du darcozysme ont beau répéter aux personnes âgées qu’avec « les socialistes, ils ne seront plus aidés ni soignés », la sauce n’a pas l’air de prendre.

France Inter faisait son titre de journal de treize heure : « Il faut sauver le soldat Darcos », pour caractériser la visite Juppé-Fillion.

Allez ce sera plutôt : « Au hasard, Balthazard ! »

Mais, à la fin, c’est Michel Moyrand qui sera gagnant.

compteur web

12345...9